Histoire de confinement

Claudine, bénévole à Saint Julien, prend déjà soin de ses futurs résidents ! Depuis le début du confinement, elle a décidé de prendre contact avec la trentaine de personnes déjà pré-inscrites.

 

Je savais que certaines d’entre elles étaient très isolées. L’objectif était donc de s’assurer que chacun était organisé pour les besoins de première nécessité face à cette épreuve. Nous nous sommes mis à la disposition de ceux qui habitent Laval pour faire les courses, et des autres pour les appeler régulièrement et prendre tout simplement des nouvelles les uns des autres. Nos communications sont toujours chaleureuses, c’est incroyable de voir comme cela a tissé un lien fort entre nous tous ! Les résidents ont mon n° de téléphone et certains appellent, envoient des SMS, nous échangeons même des photos de fleurs… J’ai évoqué avec chacun l’envie de se retrouver en septembre, si les événements sanitaires nous le permettent. Même les plus éloignés souhaitent venir. On a tous hâte !