Saint Julien expose

Le 19 septembre prochain, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, les bénévoles de l’Espace Saint-Julien à Laval inaugureront une exposition de portraits intergénérationnels sur les grilles du futur lieu de vie. A cette occasion, l’identité visuelle du projet éducatif, social et intergénérationnel sera dévoilée en présence de futurs résidents de Saint Julien.

En raison de la pandémie de Covid 19 et de problèmes de sécurité liés à la vétusté des lieux, les responsables du projet Saint-Julien ne rouvriront pas cette année l’ancien hôpital et sa chapelle, malgré le succès de l’édition précédente qui avait permis à plus de 3500 Mayennais de visiter ce patrimoine emblématique de la ville de Laval, à l’abandon depuis de nombreuses années.

Cependant, à un an de l’ouverture du premier pôle du futur espace intergénérationnel, qui verra se côtoyer, à terme, près de 300 personnes chaque jour sur site, les bénévoles de l’Espace Saint-Julien ont trouvé une solution alternative permettant de mieux faire connaître les lieux et le projet. C’est ainsi que l’idée d’une exposition de photos a été lancée avec Amélie Pelletier, artiste photographe basée à Laval et spécialisée dans la photo documentaire de familles et des métiers de l’artisanat. Après plusieurs mois passés à rencontrer des Lavallois de tous âges, son exposition permettra de commencer à faire vivre le projet et de l’ancrer dans la vie du quartier. Avec sa sensibilité et ses talents de photographe et d’écrivain, elle retracera avec poésie le témoignage de chacun des acteurs du projet.

A cette occasion, les futurs habitants de Saint-Julien (personnes âgées, jeunes et enfants inscrits ou participant déjà aux activités de certains pôles) ainsi que la cinquantaine de bénévoles seront réunis pour découvrir la nouvelle identité graphique de l’Espace Saint Julien. Choisie comme sujet d’étude par l’école de design ETIC de Blois il y a un an, la définition de l’identité du projet intergénérationnel a été travaillée par 18 étudiants en bachelor 3, donnant vie à 9 propositions différentes, retraçant chacune la façon dont les jeunes avaient perçu le sens du projet.

Sous la houlette de leurs enseignants, Julian Legendre et Frédéric Chailleux, deux designers passionnés, chacun des groupes d’étudiants a cherché à traduire avec beaucoup de finesse et de créativité l’image d’un projet audacieux. L’un d’entre eux, suscitant le coup de cœur des bénévoles de Saint Julien, a fait l’objet de nombreux échanges au sein de l’équipe ces derniers mois : quelle importance donner à une identité visuelle ? Comment l’intégrer au cœur de l’Espace pour qu’elle devienne elle-même l’ambassadrice de valeurs fortes et d’une identité propre ?… C’est ainsi que, petit à petit, avec l’accord des étudiants, de leurs enseignants et de la direction de l’école de design, est venue le souhait de poursuivre l’histoire de cette rencontre. « C’est une joie pour nous de voir que notre projet d’études va être concrétisé et de pouvoir rejoindre la ‘famille Saint-Julien’ de cette façon », soulignent Hugo et Anne-Lise, les étudiants auteurs du projet coup de cœur, qui sera dévoilé le 19 septembre.

Malgré les obstacles liés à la crise sanitaire, le projet Saint-Julien tient son cap. Alors que les travaux de rénovation du toit de la chapelle et des bâtiments attenants permettant la mise hors d’eau de ce patrimoine sont en cours d’achèvement, les travaux lourds de rénovation intérieure débuteront d’ici quelques mois, avec une ouverture progressive des différents pôles qui animeront le lieu de vie, entre septembre 2021 et fin 2022. Pour Benoît Gruau, président du Fonds de dotation Saint-Julien, « nous sommes concentrés vers ce but, en pensant avec plaisir au temps où nous serons en mesure d’accueillir les premiers résidents, petits et grands ».