L'histoire de L'espace Saint-Julien

2021

Début des travaux, on approche du but !

En élaboration depuis plus de 5 ans par un groupe de bénévoles lavallois, le projet Saint Julien entre désormais dans la phase finale du mode “projet” : les banques acceptent de signer la part d’emprunt, le budget est quasiment bouclé et les travaux démarrent enfin. Même si les obstacles sont encore nombreux, une date d’ouverture de la résidence sénior peut être fixée au printemps 2022 et des autres pôles dans les mois qui suivent. Saint-Julien est entièrement rénové et réhabilité pour faire revivre de façon innovante la vocation millénaire d’hospitalité de ce lieu qui a été l’hôpital de Laval depuis le XIe siècle.
Revenir aux origines
2020

Une nouvelle identité pour une nouvelle étape malgré la crise sanitaire

Avec la pandémie de Covid 19, le projet Saint-Julien prend du retard. Les banques repoussent les délais pour la signature de l’emprunt, le coût des travaux augmente en raison de la crise sanitaire et il faut donc repenser le business plan pour l’adapter à la réalité. Mais la motivation des bénévoles est plus que jamais décuplée avec l’isolement des personnes âgées, les difficultés rencontrées par les étudiants et l’urgence de retrouver du lien social. La nouvelle identité de Saint-Julien naît et vient marquer une nouvelle étape pour le projet : c’est ensemble, quelles que soient nos différences et nos fragilités, que nous rendrons le monde un peu meilleur que nous ne l’avons trouvé !
2017

Création du fonds de dotation Saint-Julien

Un Fonds de dotation est créé fin 2017, qui détient 51% des parts de la SCI Saint-Julien, acquéreur des bâtiments de l’ancien hôpital qui dormait depuis des années sur les bords de la rivière. Grâce au soutien de Michel Lelièvre, promoteur sarthois amoureux du patrimoine et touché par le projet des bénévoles, le terrain et les murs sont achetés. Les bénévoles prennent alors leur bâton de pèlerin pour partir à la recherche de fonds propres qui permettront de débloquer la part d’emprunts et de lancer le projet. Rien n’est encore gagné, mais la volonté des bénévoles à servir une cause qui les dépasse leur permettra de trouver des fondations, entreprises mayennaises et bienfaiteurs engagés et convaincus de la pertinence du projet pour la société.
2016

Genèse du projet social, intergénérationnel et éducatif

L’idée de l’Espace Saint-Julien est née en 2016 d’un concours d’opportunités et du désir de plusieurs Lavallois d'œuvrer ensemble et bénévolement en faveur du bien commun. La disponibilité à l’achat d’un site de grande dimension au cœur de la ville et le besoin concret d’étendre deux projets d’éducation déjà existants (internat de garçons et accueil périscolaire) ont donné à l’équipe fondatrice l’idée d’un projet allant au-delà de la seule visée éducative des jeunes.
2008

Abandon de Saint-Julien

La maison de retraite Saint-Julien ferme, en raison de la vétusté des lieux. Les lits sont transférés dans un EHPAD construit à proximité de l’ancien hôpital, l’EHPAD Saint-Vénérand. Les 6000 m² de Saint-Julien vont alors être fermés pour la plus grande partie et servir de réserve pour le château de Laval, ou encore de bureaux pour les services culturels de la mairie. Les bâtiments vont rapidement se dégrader pendant près de 10 ans.
1974

Clap de fin pour l'hôpital Saint-Julien

Malgré des travaux de modernisation, l'hôpital est devenu vétuste et à l'étroit à Saint-Julien. Un nouvel établissement est construit au nord-est de Laval pour accueillir désormais les malades. D'importants travaux s'engagent à Saint-Julien pour transformer l'hôpital en maison de retraite ; celle-ci ouvre en 1978.
1650

Arrivée des religieuses hospitalières de Saint-Joseph

En 1648, les échevins lavallois font appel à la congrégation récemment fondée à La Flèche pour servir l'hôpital Saint-Julien, qui compte une soixantaine de lits. La vocation de ces religieuses est de s'occuper des malades et des personnes démunies.
1100

Naissance d'un lieu d'accueil à Saint-Julien

Probablement à l'initiative du seigneur de Laval, une hospitalité ouvre au pied de son château afin d'y abriter pauvres, infirmes et pèlerins. Bientôt transféré de l'autre côté du Vieux-Pont, le lieu est dédié à saint Julien, évangélisateur du Maine, et administré par un groupe de clercs et de laïcs.
Revenir à aujourd'hui