Ouverture du Logis !


Ces jours-ci, les premiers habitants de l’Espace Saint-Julien vont poser leurs valises dans les nouveaux appartements de la résidence sénior Le Logis. Un grand moment tant pour les bénévoles qui préparent cette arrivée depuis bientôt six ans, que pour les futurs résidents eux-mêmes. Nous sommes allés à la rencontre de Mme Perrau, qui sera l'une des premières à s’installer.

Comment avez-vous entendu parler de ce projet ?
J’ai découvert le projet Saint-Julien il y a trois ans, alors que j’étais de passage à Laval pour visiter ma famille. Je me promenais sur les quais, le long de la Mayenne, et j’ai été interpellée par les panneaux qui évoquaient l’ouverture de ce lieu intergénérationnel.

Qu’est-ce qui vous a attirée ?
Je dois dire que le premier argument en faveur d’une installation à l’Espace Saint-Julien est la roue du temps qui passe ! Et puis il y a eu aussi des raisons familiales et géographiques : à mesure que le temps passe, on recherche les rapprochements familiaux, et j’ai une fille qui réside à Laval. Nantes est devenue trop grande pour une personne âgée seule, je m’y sentais perdue, surtout qu’à l’origine je viens du Pas-de-Calais. Laval est une ville moyenne et bien située, desservie par une gare, cela constituait un gros avantage à 80 ans et qui plus est sédentaire !

Et vous vous êtes finalement décidée à vous inscrire…
Oui, j’ai été attirée par le côté béguinage, le fait de retrouver un milieu ouvert, collectif, avec en plus la présence de jeunes et d’enfants. J’ai d’autant plus été séduite que j’ai pu choisir un appartement qui donne sur une cour d’école. Pour moi qui ai toujours été dans l’éducation, ce sera merveilleux d’entendre les enfants jouer ! Et je suis heureuse à l’idée de pouvoir m’occuper à nouveaux de jeunes. C’est bien naturel pour une grand-mère et arrière-grand-mère ! J’espère aussi trouver une aide informatique auprès d’eux car c’est un domaine où à mon âge on est très vite débordée et déboussolée.

Quel message voudriez-vous laisser à vos futurs voisins ?
Venez vite pour qu’on puisse former une famille sympathique !